" J'ai fait un rêve" de Camille de Toledo

Texte cent quatre-vingt-neuvième

Texte choisi : « J’ai fait un rêve » d’Oscar Philipsen

I- Présentation de l’auteur : Camille de Toledo, né en 1976 à Lyon, est un écrivain français, plasticien, vidéaste, etc. Pour écrire son recueil intitulé Rêves publié en octobre 2003, il utilisa l’hétéronyme Oscar Philipsen  (écrivain imaginaire).« Oscar Philipsen est un écrivain imaginaire, l’enfant d’une sèche mélancolie et d’une nuit parodique qui auraient accouché d’un songe. »

 

Source Wikipédia : « En littérature, un hétéronyme est un pseudonyme utilisé par un écrivain pour incarner un auteur fictif, possédant une vie propre imaginaire et un style littéraire particulier. »

II- Texte :  

      J’ai fait un rêve. Les fédérations autorisaient enfin les drogues pour les sportifs de haut niveau. Carl Lewis faisait un come-back admirable, un 100 mètres en 3 secondes et 54 centièmes. J’ai fait un rêve où le code génétique des oranges était croisé avec les substances actives du Prozac. Les psychanalystes perdaient leur clientèle. Une loi obligeait au remplacement des machines à café par des distributeurs de joie. J’ai fait un rêve où les vieux n’étaient plus vieux et les jeunes plus jeunes, et les femmes plus des femmes et les hommes plus des hommes. J’ai fait un rêve où les gens ne se souvenaient plus ni de leur nom, ni de leur âge, ni de leur lieux de naissance. J’ai fait un rêve où tout le monde était libre, même le rêve.

                 Oscar Philipsen, Rêves, Éditions de La Martinière, 2003.

III- Quelques axes de lecture

- Un monde de rêves : un monde du « tout-possible »

Une série de rêves

- Repérage et interprétation de figures de style : anaphore, ellipse, énumération, hyperbole,  etc.

IV-- Insistons sur :

  1. Quelques figures de style :

Figures de style

Exemples

Explication

Anaphore

«   J’ai fait un rêve » (« J’ai fait un rêve où »)

Reprise anaphorique de l’expression «  j’ai fait un rêve » aux  lignes : 1, 2, 5, 6, 7

Hyperbole

« un 100 mètres en 3 secondes et 54 centièmes »

Une expression exagérée

« Carl Lewis faisait un come-back admirable, un 100 mètres en 3 secondes et 54 centièmes »

Antithèse

« les vieux n’étaient plus vieux et les jeunes plus jeunes, et les femmes plus des femmes et les hommes plus des hommes »

Avec l’antithèse, on met en parallèle :

« vieux / jeunes »

« femmes / hommes »

Ellipse

« les vieux n’étaient plus vieux et les jeunes plus jeunes, et les femmes plus des femmes et les hommes plus des hommes »

Suppression d’un élément grammatical, du verbe

« les vieux n’étaient plus vieux et les jeunes [n’étaient] plus jeunes, et les femmes [n’étaient] plus des femmes et les hommes ­­[n’étaient] plus des hommes

Enumération  

« les gens ne se souvenaient plus ni de leur nom, ni de leur âge, ni de leur lieux de naissance »

On dénombre divers éléments d’un concept générique ou une idée d'ensemble

(les gens … nom,  … âge,  … lieux de naissance 

 

  1. Les temps verbaux

Temps verbaux

Exemples

Passé composé

« J’ai fait » ( lignes 1, 2, 5, 6, 7)

Imparfait de l’indicatif

« Les fédérations autorisaient »

« Carl Lewis faisait »

« Les psychanalystes perdaient »

« Une loi obligeait »

« les vieux n’étaient plus »

« les gens ne se souvenaient »

« le monde était libre »

Plus-que-parfait de l’indicatif

« le code génétique des oranges était croisé »

  1. L’adjectif qualificatif (1)

L’adjectif qualificatif se rapporte au nom. Il en précise le sens en lui attribuant une qualité particulière.

A- L’adjectif qualificatif peut être épithète. Il est dit épithète lié quand il est placé immédiatement à côté du nom auquel il se rapporte.

Il est dit épithète détaché (ou mis en apposition) quand il est séparé du nom auquel il se rapporte par une virgule ou d’autres mots.  

Exemple : «  un come-back admirable »

B- L’adjectif qualificatif peut être attribut. Il est relié au sujet par un verbe d’état (être, devenir, paraître, sembler, trouver, etc.)

Exemple : « le monde était libre »

  1. M. – C. Bayol, M. –J. Bavencoffe, La Grammaire française, Nathan, 1988.

11/03/2018

29066944 1737887192915955 2681181077384462336 o

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : dimanche, 11 Mars 2018