"Pour sûr" de Léon Gontran Damas

Texte cent vingt-quatrième

Texte choisi : "Pour sûr" de Léon Gontran Damas

I-Présentation de l'auteur et du texte : " Pour sûr" est un poème extrait du recueil Pigments ( 1937) écrit par le poète guyanais Léon Gontran Damas (1912-1978). En 1939, Pigments est censuré pour atteinte à la sûreté de l’Etat par le gouvernement français.

Léon-Gontran Damas,  Léopold Sédar Senghor et Aimé Césaire sont les précurseurs du mouvement de la Négritude. Dans les années 1930, ils luttèrent pour la réhabilitation de la race noire, remettant en question l’arrogance occidentale.

 

II-Texte

Pour sûr
Pour sûr j’en aurai
marre
sans même attendre
qu’elles prennent
les choses
l’allure
d’un camembert bien fait

Alors
je vous mettrai les pieds dans le plat
ou bien tout simplement
la main au collet
de tout   en gros caractères
colonisation
civilisation
assimilation
et la suite

En attendant
vous m’entendrez souvent
claquer la porte

Léon Gontran Damas, Pigments, 1937.

 

III- Quelques axes de lecture

- Un poète engagé

- Tonalité sarcastique

- Un poème aux antipodes des règles classiques 

- Le champ lexical de la violence

- Les valeurs du mode indicatif

- La relation je / vous : "je vous mettrai", "vous m’entendrez"

IV- Insistons sur :

1- La proposition subordonnée infinitive

Généralités

La présence de cette subordonnée est liée à deux faits : d’abord il faut qu’il y ait un verbe à l’infinitif et enfin il faut que ce verbe ait un sujet qui lui est propre. Elle vient après les verbes de perception, de sens : voir, regarder, douter, écouter, sentir, etc.

Exemple : " vous m’entendrez souvent claquer la porte"

2- Les registres de langue : Il en existe trois ( le registre courant, le registre soutenu et le registre familier ) qui sont employés en fonction des situations :

  • Le registre familier : On l’utilise dans une relation de familiarité sans faire d’effort pour s’exprimer correctement. Le registre familier n’est pas un registre vulgaire même s’il peut le devenir.
    Exemples : « Pour sûr » ayant le sens de «  certainement »

« je vous mettrai les pieds dans le plat » : dire une chose sans mettre de gant

Liens utiles : http://www.sunumbir.com/pages/un-dimanche-un-texte/germinal-d-emile-zola.html

http://www.sunumbir.com/pages/un-dimanche-un-texte/texte-numero-3-un-dimanche-un-texte.html

 

Bon dimanche !

09/10/2016  14182350 1169409606430386 1571613982 n

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Ajouter un commentaire