Bus DDD : Un fraudeur démasqué par le contrôleur 

Chronique d'un usager des transports en commun : trente deuxième

Une fois dans le bus, le gars s'installa confortablement et se permit même un somme. Le chauffeur poursuivait tranquillement sa route. À la Cité des Eaux des contrôleurs nous rejoignirent et commencèrent à passer en revue les tickets des clients.
A moins d'un mètre derrière le chauffeur se trouvait un jeune, il avait à peu prés la vingtaine, était en casquette noire avec un sac à dos de la même couleur, chemise et jean bleu. Il ne put présenter son ticket lorsque l'agent de la société Dakar Dem Dikk lui fit la demande. Ce dernier venait de comprendre qu’il avait pris un poisson au petit matin.
Le jeune fraudeur essaya tout de même de tromper sa vigilance après avoir voulu d'abord lui faire avaler des couleuvres du genre dés que je suis entré, j'ai oublié d'acheter un ticket, j'étais préoccupé par le fait de trouver une place assise, je me suis ensuite endormi, patati patata
Il remit ensuite une pièce à une cliente qui tenta tant bien que mal de l'aider. Le contrôleur intercepta l'opération et d'un ton ferme exigea la restitution des 200f à son proprio. Il dit à haute voix ce qu'il avait tantôt révélé au principal concerné, au fraudeur : tu paieras 2000 francs.
Au rond-point Cambéréne, le contrôleur invita son nouvel ami à descendre. Ils quittèrent ainsi le bus et marchèrent sur le bas-côté. Le client malheureux essayait de se montrer convaincant lorsque le conducteur du bus de la ligne 3D reprit la route.

30/12/2015

Sam 8836

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.