Francis Bebey

Texte choisi : " Un jour, tu apprendras ..." de Francis Bebey

I- Présentation de l’auteur : Né à Douala, Francis Bebey (1929-2001) s’intéresse tout d’abord au journalisme et travaille à la radio au Cameroun, puis à Paris, à partir du début des années 1950.

Il publie en 1967 son premier roman, Le Fils d’Agatha Moudio, puis enregistre un premier disque en 1972.

À partir de 1974, il se consacre à la création, essentiellement musicale, et se produit sur les scènes du monde entier tout en poursuivant la publication de romans (Embarras et Cie, Trois Petits Cireurs) et de textes inspirés par la tradition orale (La Lune dans un seau tout rouge, L’Enfant-pluie).

Sources : laboutiqueafricavivre.com, printemps des poètes

 

II- Texte : Un jour tu apprendras…

Un jour tu apprendras

Que tu as la peau noire, et les dents blanches,

Et des mains à la paume blanche,

et la langue rose

Et les cheveux aussi crépus

Que les lianes de la forêt vierge.

Ne dis rien.

Mais si jamais tu apprends

Que tu as du sang rouge dans les veines,

Alors, éclate de rire,

Frappe tes mains l'une contre l'autre,

Montre-toi fou de joie

A cette nouvelle inattendue.

Puis cet instant de gaîté feinte passé,

Prends ton air sérieux

Et demande autour de toi :

Du sang rouge dans mes veines,

Cela vous suffit-il pour vous faire croire

Que je suis un homme?

La chèvre de mon père,

Elle aussi, a du sang rouge dans les veines.

Et puis dis-leur que tu t'en moques

Car tu sais, ils n'ont rien compris

A la farce créatrice qui donna

Du sang rouge à l'animal et à l'homme,

Mais oublia totalement de donner

Une tête d'homme à la chèvre.

Vis et travaille

Alors tu seras un homme.

                    Francis Bebey

III- Quelques axes de lecture

- Les pouvoirs de la poésie

- Que vous inspire la chute du poème ?

- Le sens de l’humour

- Repérage et interprétation de figures de style : métaphore, dérivation, comparaison, périphrase, polysyndète,  etc.

- Les valeurs des temps et modes verbaux

 

IV- Insistons sur :

1- Des figures de style :

  • La périphrase est une figure de style consistant à remplacer un mot par une expression de sens équivalent.

Exemple : « Frappe tes mains l'une contre l'autre, »

  • La comparaison rapproche deux ou plusieurs éléments au moyen d'un mot comparatif explicite.

Exemple : « Et les cheveux aussi crépus

Que les lianes de la forêt vierge. »

2 – L’impératif

L'impératif est un mode verbal utilisé pour exprimer une recommandation,  un conseil, un ordre, une prière, etc.

                Exemple : « Vis et travaille »

19/05/2019

2 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : dimanche, 19 mai 2019