Amath Dansokho

Et ses sorties désastreuses

Ses habituelles dérives verbales ne nous surprennent plus. Le fait est qu’il semble ne point pouvoir s’adapter à sa nouvelle posture en s’acharnant sur Wade au point de parler de milliers de milliards.

Après l’interview accordée au quotidien Enquête, il passa au Grand jury du dimanche 1 mars 2015.

Morceaux choisis :

Dansokho : C’est son propre conseiller spécial français de renseignements, un grand patron de renseignements français qui est venu me trouver à l’hôtel Téranga j’étais en convalescence et qui m’a dit M. le Ministre nous avons identifié à Paris 1300 milliards à la suite de Karim et 700 milliards à la suite de son père.

MIK : Dans leurs suites ? Comment peut-on garder autant d’argent dans une suite ?

Dansokho : C’est-à-dire on a identifié de l’argent leur appartenant.

Sur l’affaire Swissleaks

Dansokho : Youssou Ndour est un privé. Tout le monde le voit travailler. Personne ne démontrer que Youssou Ndour  a pris son argent dans les caisses de l’Etat. C’est son talent.

Pour revenir au procès de Karim Wade ( MIK)

MIK : Le fait d’agiter une éventuelle inéligibilité du fils de l’ancien président de la République ;  est-ce  que ça ne conforte pas ou ne confirme pas certaines déclarations de ses proches disant que le président Macky Sall avait peur de Karim Wade à une élection présidentielle ?

Dansokho : Mais le président Macky Sall a battu son père aux élections…

MIK : Qui bat le père bat le fils ?

Dansokho : … Les gens ne sont pas logiques. Il ne faut que le vacarme de …  de ce microcosme dakarois nous cache la foret.

Dansokho avoua : Macky est en campagne

Une tournée économique aux allures de campagne électorale.

MIK : Et les transhumants ?

Dansokho : Les transhumants sont des transhumants. Moi, je n’ai jamais été transhumant dans ma vie. Ce sont des citoyens. Ce sont des individus qui changent de position. Tous les citoyens sont libres.

Dansokho se ressaisit et dit : La transhumance est condamnable.

MIK : Combien de fois vous avez dit il (Me Wade) utilise les moyens de l’Etat pour faire campagne

Dansokho : J’ai parcouru tout le Sénégal. Je sais comment il a eu son aura. Vous voulez que le président (Macky) aille là-bas en bicyclette  ou en …? Il ne revient pas à Rufisque.

 

 

 

 

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.