Le mouton du père Benfa

Texte cent vingt et unième


Un dimanche, un texte
Texte cent-vingt-et-unième
Texte choisi : Le mouton du père Benfa
I- Présentation de l'auteur : Seydou Badian ( né en 1928) publia en 1957 son premier roman Sous l'orage suivi de La mort de Chaka aux éditions Présence africaine.

II- Texte :

Le père Benfa était fier de son mouton. Les vieux du quartier l'admiraient ; il était bien nourri et propre. Il accompagnait souvent son maître dans la rue et ne le quittait pas d’un pouce. Le père Benfa le caressait jalousement et devenait furieux lorsque les enfants s’amusaient à faire tinter la clochette que le mouton portait au cou.
A plusieurs reprises, des marchands avaient offert de fortes sommes au père Benfa, mais il ne voulait à aucun prix se séparer de son mouton, car l’embonpoint de ce dernier témoignant de la bonne chère dont jouissait la famille.
Le père Benfa faisait voir son mouton à tous les visiteurs.
- Il y a seulement six mois que je l’ai acheté, il était aussi maigre qu’une biche ; à présent, voyez-le ; dans un an, il ne pourra plus passer la porte.
Ce mouton était si choyé par le maître qu’aucune de ses femmes n’osait se plaindre quand l’animal leur mangeait de la farine de mil ou des brisures de manioc.
Seydou Badian, Sous l'orage, Présence africaine, 1957.
III- Quelques axes de lecture
- Un mouton si spécial
- Le système énonciatif : qu'est-ce qui renvoie au discours ? Au récit ?
- Les valeurs des temps et modes verbaux

IV- Insistons sur :
1- L'imparfait de l'indicatif
L’indicatif imparfait est employé le plus souvent comme temps du passé. Il sert, dans un récit, à évoquer les circonstances secondaires, à décrire les personnages, les lieux, les objets, etc.
Exemple : " Il accompagnait souvent son maître dans la rue et ne le quittait pas d’un pouce."
2- Le discours et le récit
"Il existe deux façons de s'exprimer :
A - Soit on raconte un fait présent auquel on participe, c'est le discours.

Exemple : "- Il y a seulement six mois que je l’ai acheté..."

B - Soit on rapporte simplement un fait passé : c'est un récit. " Source aidenet.eu

Exemple : "Le père Benfa était fier de son mouton. Les vieux du quartier l'admiraient ; il était bien nourri et propre."

Bon dimanche à tous !

11/09/2016



 

3 votes. Moyenne 2.67 sur 5.

Ajouter un commentaire