Texte cent-dix-huitième

De Régis Debray

I- Présentation de l'auteur : Régis Debray est un philosophe et écrivain français né en 1940 à Paris. Il fut membre de l'académie Goncourt de 2011 à 2015.
Sources : Wikipedia et regisdebray.com 
II- Texte choisi : 
"Être libre, c'est se gouverner soi-même. Consentir à la règle qu'on se donne n'a rien d'humiliant. Si tu fais la loi, il est normal que tu lui obéisses. Sinon, tu ne te respectes plus toi-même. Ça s'appelle le civisme. Ça semble tout naturel, mais, je te préviens, ce n’est ni naturel ni immédiat.
- Pourquoi ?
- Parce que la loi est générale, abstraite, aveugle aux cas particuliers, et que nous sommes des particuliers, qui trouvons toujours de quoi faire exception. La loi est la même pour tout le monde, mais je ne suis pas tout le monde. Elle sera bonne pour les autres, mais moi, n’est-ce pas ? Je suis un cas à part. Tu n’as certainement pas envie de faire ton devoir de Français. Tu préfères sans doute retourner voir Titanic.
- On ne peut rien te cacher.
- Je te comprends fort bien, parce que moi non plus, je n’ai pas envie de payer mes impôts, ni de m’arrêter au feu rouge quand je ne vois aucune voiture de l’autre côté, ni de plafonner à cent trente sur l’autoroute. Instinctivement, je pense : "que les gendarmes contrôlent la vitesse des autres, je m'en fiche, pourvu qu'ils ne m'attrapent pas moi". Le problème c'est que si tout le monde se fiait ainsi à son premier mouvement, il y aurait deux fois plus de morts sur les routes. Et si tout le monde s'arrangeait pour ne pas payer d'impôts, il n'y aurait plus de gendarmes du tout, ni de lycées, ni d'hôpitaux, ni d'éboueurs, ni d'éclairage public parce qu'il faut de l'argent à l'État ou à la ville pour entretenir tous ces services. […] Un vrai républicain en somme, c'est quelqu'un qui s'arrête au feu rouge, dans une campagne déserte, à trois heures du matin, sans une seule voiture en vue."
                  Régis Debray, La République expliquée à ma fille, Seuil, 1998.
                        III- Quelques axes de lecture
- Un dialogue argumentatif ( je /tu) entre un père et sa fille sur le civisme
- Un texte explicatif : Une explication sur fond d'échange d'idées 
- L'importance du respect des lois de la République : les devoirs des citoyens 
- Repérez les exemples
- La tonalité du texte
IV- Insistons sur : 
1- Le texte explicatif

On considère généralement le texte explicatif comme le niveau supérieur du texte informatif. Le but du texte explicatif est d’aborder le sujet plus en profondeur, ce que ne ferait pas le texte informatif. 
Le texte explicatif sert à décrire un phénomène, un événement ou une affirmation en se concentrant sur ses causes et ses effets. La séquence explicative est celle qui domine dans ce type de texte.
Le texte explicatif répond essentiellement à la question « Pourquoi? »
Source : http://www.alloprof.qc.ca/BV/Pages/f1103.aspx

2- ​​Le texte argumentatif est un type de texte dans lequel l'auteur défend un point de vue sur une question ou une polémique à caractère philosophique, politique, scientifique ou social.
On écrit un texte argumentatif dans le but de convaincre, de faire réagir. L'auteur d'un texte argumentatif se concentre principalement à démontrer que sa thèse (opinion personnelle) est celle à laquelle il faut adhérer.
Source : http://www.alloprof.qc.ca/bv/pages/f1110.aspx
3- Le registre didactique :
Certains écrivains veulent à travers leurs œuvres instruire leur destinataire. On parle alors de registre didactique.
Procédés : vocabulaire clair et précis, connecteurs logiques conférant au texte une certaine rigueur.


Bon dimanche à tous ! 
21/08/2016

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !