Diamniadio ou plutôt Dakar

Centre International de Conférences de Dakar (CICD) à Diamniadio

Dara metiwul
En moins d'une semaine, nous aurons assisté à deux sorties totalement aux antipodes.
1-      Lors du séminaire de la coalition Benno Book Yakaar, M. Macky commit une erreur de communication inadmissible en soulignant que les Sénégalais étaient plutôt enclins à faire la fête qu'à travailler. Il prit même la peine d'énumérer les fêtes qu'il ciblait : mariage, baptême, deuil, etc. Autant le dire cette sortie n'est nullement conforme à la réalité des faits dans la mesure où le pays regorge de vaillants travailleurs dans tous les secteurs d'activités.
Nous regrettons une nouvelle fois cette propension propre à nos autorités à procéder à des généralisations abusives indignes de leur rang. Pour rappel, M. Serigne Mbaye Thiam aussi semble être tombé dans le même piège.
2-      Vive la fête !
Jeudi 23 octobre 2014, M. Macky Sall inaugura le Centre International de Conférences de Dakar (CICD) à Diamniadio. Il se permit un bain de foule vu qu'il était question de pari de la mobilisation avec des militants venus de tous les coins de la capitale. Pour une inauguration, on aura dépensé plusieurs millions
Autant le dire ce joyau, bijou, chef d'oeuvre ou bâtiment intelligent aura coûté plus de 51 milliards avec une bonne partie provenant de la coopération turque.
M. Macky assista à une fête : le playback de Alioune Mbaye Nder, il y eut la prestation magistrale de Coumba Gawlo Seck qui bouscula le protocole malgré l'insistance de M. Ibrahima Diédhiou, M. le Ministre conseiller Youssou Ndour mit fin aux festivités, en se positionnant tel un prof d'Anglais.
Prenant la parole, M. Macky salua la réalisation en moins d'un an (11 mois ou exactement 343 jours selon l'un des représentants turcs). Il magnifia la coopération turque. Il baptisa ce joyau miroir des baobab et nous servit l'explication avant de promettre de futures infrastructures qui feront de Diamniadio un pôle urbain.
Les 22 au 23 octobre, la RTS se transforma en bel outil de propagande pour faire passer en boucle des images du CICD qui abritera le 15e sommet de la Francophonie.
Lors de cette rencontre internationale, M. Abdou Diouf sortira par la grande porte. Seulement, peut-on objectivement rendre hommage à Diouf sans en faire autant à Wade qui aura appuyé sa candidature à l'époque. La République voudrait que nous prenions plus de hauteur dans la gestion des affaires de la cité. Pour nous, Diouf, Wade, Sall doivent être traité avec le même respect, car ils auront incarné la plus institution du pays.

Rumeurs : nos rues meurent Aéroport International Blaise Diagne et non Aéroport Abdoulaye Wade.

M. Sall mit fin aux rumeurs en rappelant la dénomination de l'aéroport international Blaise Diagne.

Auparavant, Abdoulaye Wade aura démenti toutes sortes de retrouvailles avec l'A.P.R.

Dara metiwul, n'est-ce pas ? Au Sénégal, la fête au centre des rencontres.

Sénégal : sunumbir

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : vendredi, 24 octobre 2014