Deuxième série de questions

Tout y passe

1- Pourquoi n’êtes-vous pas tendres avec les hommes politiques ? Vous êtes un révolutionnaire, un éternel opposant ?

Nous ne sommes ni révolutionnaires encore moins éternel opposant ; nous préférons la casquette patriote indépendant qui fait que nous puissions nous prononcer objectivement sur certaines situations. 

Etre tendre ne signifie pas pour sunumbir tout gober, défendre un parti politique et se faire l’avocat du diable. Nous n’acceptons pas l’inacceptable, nous n’expliquons pas l’inexplicable, nous ne défendons pas l’indéfendable, etc. Nous ne sommes pas non plus partisans du "masla" frisant l'hypocrisie.

 2- Nous dirons que sunumbir s’insurge contre cette expression. Ainsi donc, qu’on ne doit point dire « Sénégal du dem »? 

Pour nous, la démission ne doit pas être une hypothèse qui devrait gagner du terrain. Quelle que soit la situation, il nous faut garder espoir et ne pas tomber dans le piège de la facilité. Nous devons tous nous y mettre. Pour sunumbir un Sénégalais qui plus est un jeune ne doit pas jouer avec cette expression qui devrait être censurée pour nous pousser à aller de l’avant. 

3- Ne regrettez-vous pas votre polémique avec le chargé de com du Directeur de Dakar Dem Dikk ? 

Sunumbir ne regrette pas cet épisode. Pour dire vrai, nous pensons que les priorités sont ailleurs. Et, nous avions préféré ne pas polémiquer avec Upahotep Kajor MENDY, Chargé de la Communication d'AG/Jotna qui se trompait de combat et qui n’était pas notre interlocuteur. Pour rappel, sunumbir fit un édito Dara metiwul intitulé Tous les mêmes ! pour dénoncer les nouvelles couleurs prises par la société Dakar Dem Dikk avec des images à l’appui. Le Directeur de ladite société reçut ce billet et ne parvint point à réfuter ce que nous disions. Le fait est que les couleurs ont changé et aucun Sénégalais n’est dupe même si certains politiciens nous ont habitués à défendre l’indéfendable.

 4- Pourquoi ne magnifiez-vous pas la baisse du carburant ? 

La baisse des prix du carburant et du gaz est certes effective depuis une semaine, mais pour sunumbir, cette mesure quoique salutaire n’en est pas moins une suite logique dans la mesure où le prix du baril de pétrole a baissé depuis des mois. Tout ne se résume à la question politique. Janvier 2014, nous félicitions M. Macky et son gouvernement suite à la décision relative à la baisse du loyer. Décembre 2014, nous reconnaissons que cette mesure nécessitait des mesures d’accompagnement. 

5- Où en êtes-vous avec Y en a marre ? 

En août 2011, nous écrivions une tribune intitulée Y en a marre, par pure conviction. Les traces écrites sont d’ailleurs sur le net. Mais 2012, nous décidâmes de geler nos activités (aussi bien au niveau de Yen a marre que du Forum Civil) pour recouvrer notre indépendance, notre liberté de ton. En réalité, Y en a marre a fait preuve, pour nous, d’un excès de zèle en mettant des gants pour prendre le bulletin de Wade d’une part, et d’autre part en recevant le candidat Macky Sall et en appelant à voter pour ce dernier.

Y en a marre semble avoir retrouvé la place qui est la sienne consistant à se mettre exclusivement au service de la société civile sénégalaise.

 Sunumbir : notre affaire !                                                              29/12/2014

101 1250

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : mardi, 30 Décembre 2014