Autres perturbations

L'école publique

Le verdict du 23 mars 2015 est sur toutes les lèvres pendant ce temps, l’école publique enregistre des perturbations qui durent depuis plus de trois semaines avec des débrayages et grèves totales menées par des syndicats qui réclament le respect strict des accords de 2014.

 Le gouvernement Dionne fait toujours la sourde oreille. Dire que M. Macky avait sollicité la coopération les enseignants en 2012 pour sauver in extremis une année scolaire jadis marquée par des mois de grève.

Vous demanderez certes aux syndicalistes de changer de méthode de lutte, mais tout de même dîtes au gouvernement de respecter ses engagements et de ne pas favoriser les mouvements.

 Même si nous savons tous que la plupart des enfants des autorités ne fréquentent plus l’école publique, nous exigeons tout de même beaucoup plus d’égard.  

4e Plan d'action du Grand Cadre des Syndicats de l'Enseignement : 
1. RÉTENTION DES NOTES, 
2. BOYCOTT DES CONSEILS ET CELLULES PÉDAGOGIQUES, 

3-TOURNÉES DE MOBILISATION, 
4. DEBRAYAGE À 9H: LUN 23 MARS 
5. GREVE TOTALE: MAR 24, MER 25 ET JEU 26 MARS

CUSEMS

Contre les lenteurs administratives

Pour la sortie des actes

Pour l’alignement  logement

Pour la formation des professeurs

Pour le respect des accords

Mardi 24 débrayage + AG d’info

Mercredi 25 mars : Grève totale 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire