Almamy Mamadou Wane

Texte quatre vingt-neuvième

Sous le toit des illusionnistes

C’est donc cela

L’impérissable vocation

C’est pour cela que nous avons tant espéré

Jouir pour mieux contrôler

Des âmes sacrifiées sur l’autel du bien commun

Des hommes au courage apparemment surhumain cultivant la patience

La vérité est supérieure au mensonge

C’est vrai

Gare au mensonge rassembleur

Sachez votre paradis sanguinolent

Vous êtes faits innocents

Regardez-vous

On dirait des rats ivres

Almamy Mamadou Wane, Les larmes du soleil, Athéna,  2015.

                                    Quelques axes de lecture

- Portée sociale du texte

- Gare aux vendeurs d’illusions

-Tonalité du texte

- Qu’est-ce qui renvoie à l’ironie ?

- Repérage de figures de style : antithèse, anaphore, oxymore, pléonasme, hyperbole, zeugma, métaphore, etc.

- Les valeurs des temps et modes verbaux

Bon dimanche à tous !

31/01/2016

11245793 361094680756276 5870218695275899558 n

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : dimanche, 31 Janvier 2016