"Tyaroye" de

Léopold Sèdar Senghor

Un dimanche, un texte observe une pause avant la sélection du deux centième texte. Pour vous tenir en haleine, nous vous proposons ce texte : 
TYAROYE 
Prisonniers noirs je dis bien prisonniers français, est-ce donc vrai que la France n’est plus la France ?
Est-ce donc vrai que l’ennemi lui a dérobé son visage ?Est-ce vrai que la haine des banquiers a acheté ses bras d’acier? 
Et votre sang n’a-t-il pas ablué la nation oublieuse de sa mission d’hier? 
Dites, votre sang ne s’est-il mêlé au sang lustral de ses martyrs?
Vos funérailles seront-elles celles de la Vierge-Espérance? 

Sang, sang ô sang noir de mes frères, vous tachez l’innocence de mes draps
Vous êtes la sueur où baigne mon angoisse, vous êtes la souffrance qui enroue ma voix 
Wôi ! Entendez ma voix aveugle, génies sourds-muets de la nuit.
Pluie de sang rouge sauterelles ! Et mon cœur crie à l’azur et à la merci. 

Non ! vous n’êtes pas morts gratuits ô Morts! Ce sang n’est pas de l’eau tépide
Il arrose épais notre espoir, qui fleurira au crépuscule.
Il est notre soif notre faim d’honneur, ces grandes reines absolues
Non vous n’êtes pas morts gratuits. Vous êtes les témoins de l’Afrique immortelle Vous êtes les témoins du monde nouveau qui sera demain 

Dormez ô Morts! Et que ma voix vous berce, ma voix de courroux que berce l’espoir.

Paris, décembre 1944.
Léopold Sédar Senghor, Hosties noires, 1948.
Quelques axes de lecture
- Le massacre des tirailleurs sénégalais. La dénonciation d'une injustice. Un hommage rendu aux frères
- Établir la composition du poème. Tenir compte de la disposition des strophes
- Une série de phrases interrogatives symbolise la première strophe
- Repérage et interprétation de figures de style : anaphore, parallélisme, oxymore, métaphore, metonymie, apostrophe, périphrase, dérivation, synecdoque, interrogation oratoire, euphémisme, hyperbole, etc.
- Repérage du champ lexical de la souffrance
- Relevez une onomatopée dans la deuxième strophe

Rappel : 
Un verset est une unité rythmique plus ample que le vers, marquée par le retour à la ligne

Illustration : exposition de l'artiste Yakhya Bâ à la Biennale des arts Dak'Art 2018 au Grand Théâtre National

27/05/2018

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire