Georges Perec

Texte cent soixante-quatrième

Texte choisi : "Chanson" de Georges Perec 
I- Présentation de l'auteur : Georges Perec (1936-1982) est un écrivain français du vingtième siècle. Son premier roman " Les Choses " (1965) reçut le prix Renaudot. 
Dans son poème la " Disparition", Perec s'est adonné à un jeu littéraire en choisissant de réécrire un sonnet de Baudelaire sans utiliiser la lettre "e". 
II- Texte : CHANSON
par un fils adoptif du Commandant Aupick

Sois soumis, mon chagrin, puis dans ton coin sois sourd
Tu la voulais la nuit, la voilà, la voici
Un air tout obscurci a chu sur nos faubourgs
Ici portant la paix, là-bas donnant souci.
 
Tandis qu’un vil magma d’humains, oh, trop banals,
Sous l’aiguillon Plaisir, guillotin sans amour,
Va puisant son poison aux puants carnavals,
Mon chagrin, saisis-moi la main ; là, pour toujours
 
Loin d’ici. Vois s’offrir sur un balcon d’oubli,
Aux habits pourrissants, nos ans qui sont partis ;
Surgir du fond marin un guignon souriant ;
 
Apollon moribond s’assoupir sous un arc
Puis ainsi qu’un drap noir traînant au clair ponant
Ouïs, Amour, ouïs la Nuit qui sourd du parc.
Georges Perec, La Disparition (1969), Gallimard, 1989.
 
Le commandant Aupick est le beau-père de Charles Baudelaire.
Guignon : Malchance.
Ponant : Ouest.
Sourd : Du verbe sourdre : sort de la terre avec une faible puissance.

III- Quelques axes de lecture 
- Ce sonnet de Perec est une réécriture du sonnet « Recueillement » de Charles Baudelaire 
- Le sonnet est-il régulier ou irrégulier ? Justifiez votre réponse 
- La valeur des temps et modes verbaux ( l'impératif, l'indicatif, etc.
- Versification :
- Procédez au décompte syllabique des vers 1, 3, 5 et 8
- Étudiez la nature, la disposition et la qualité des vers
- Repérez un exemple de rejet dans le poème 
- Quels mêmes mots et groupes de mots se trouvent dans les textes de Perec et de Baudelaire ? Soulignez-les 
IV- Insistons sur : 
1- Le sonnet : Ce poème  de quatorze vers est composé de deux quatrains (bâtis sur deux rimes : abba) et de deux tercets (ccd/eed s’il s’agit d’un sonnet régulier ou ede lorsqu’on est en présence d’un sonnet de forme irrégulière). 

Le texte initial de Baudelaire 
Recueillement
Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille.
Tu réclamais le Soir ; il descend ; le voici ;
Une atmosphère obscure enveloppe la ville,
Aux uns portant la paix, aux autres le souci.
 
Pendant que des mortels la multitude vile,
Sous le fouet du Plaisir, ce bourreau sans merci,
Va cueillir des remords dans la fête servile,
Ma Douleur, donne-moi la main ; viens par ici,
 
Loin d’eux. Vois se pencher les défuntes Années,
Sur les balcons du ciel, en robes surannées1 ;
Surgir du fond des eaux le Regret souriant ;
 
Le Soleil moribond2 s’endormir sous une arche,
Et, comme un long linceul3 traînant à l’Orient,
Entends, ma chère, entends la douce Nuit qui marche.
Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, 1868.
Lien utile : http://www.sunumbir.com/pages/methodologies-et-autres/premier-compte-rendu.html

17/09/2017

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : dimanche, 17 septembre 2017