" Le déserteur" de Boris Vian

Texte cent quatre-vingt-dix-neuvième

Texte choisi : " Le déserteur" de Boris Vian
l - Présentation de l'auteur : Boris Vian (1920 – 1959) est un écrivain français. " La chanson « Le déserteur » fut écrite en 1954, probablement en réaction au recrutement pour la guerre d'Indochine, et juste avant le début de la guerre d'Algérie. Cette chanson prend la forme originale et provocatrice d'une lettre ouverte au président de la République de l'époque René Coty. Véritable déclaration d'insoumission, la première version, jugée trop subversive ne trouve aucun éditeur."

II- Texte : Le déserteur
Monsieur le Président 
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps

Je viens de recevoir
Mes papiers militaires
Pour partir à la guerre
Avant mercredi soir

Monsieur le Président
Je ne veux pas la faire
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer des pauvres gens

C’est pas pour vous fâcher
Il faut que je vous dise
Ma décision est prise
Je m’en vais déserter.

Depuis que je suis né
J’ai vu mourir mon père
J’ai vu partir mes frères
Et pleurer mes enfants

Ma mère a tant souffert
Elle est dedans sa tombe
Et se moque des bombes
Et se moque des vers

Quand j’étais prisonnier
On m’a volé ma femme
On m’a volé mon âme
Et tout mon cher passé

Demain de bon matin
Je fermerai ma porte
Au nez des années mortes
J’irai sur les chemins.

Je mendierai ma vie
Sur les routes de France
De Bretagne en Provence
Et je dirai aux gens :

Refusez d’obéir
Refusez de la faire
N’allez pas à la guerre
Refusez de partir

S’il faut donner son sang
Allez donner le vôtre
Vous êtes bon apôtre
Monsieur le Président

Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que je n’aurai pas d’armes
Et qu’ils pourront tirer
     Boris Vian, Textes et chansons, 1955.
III- Quelques axes de lecture
- L'art de dire autrement les choses
- La poésie dérange
- Le refus . Le refus d'obéir aux règles de la société
- Qui parle ? À qui ?
- La progression des idées
- Repérage de champs lexicaux
- La valeur des temps et modes verbaux
- Pourquoi cette fut-elle interdite pendant une dizaine d'années ?
- Les marques de l'ironie
- Repérage et interprétation de figures de style : anaphore, parallélisme, métonymie, gradation, énumération, etc.
- Expliquez la chute du poème
- Le niveau de langue utilisé
- L'effacement de la ponctuation
- Etudiez les rimes et le mètre des vers
IV- Insistons sur
1- L'impératif :
L'impératif est "le mode de l'injonction(1). Il permet d'exprimer, à la forme positive, un ordre, une exhortation, une prière, un conseil ou une suggestion.
Il permet d'exprimer, à la forme négative, la défense." 
Il existe à la deuxième personne du singulier et aux deux premières personnes du pluriel.
 Exemple : " Refusez d’obéir
Refusez de la faire
N’allez pas à la guerre
Refusez de partir"

2- Le mètre utilisé
L'hexasyllabe est un vers qui comporte 6 syllabes
Exemple : " Au nez des années mortes
                     J’irai sur les chemins."

20/05/2018

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire