" Hiéroglyphe" de Charles Cros

Texte cent quatre-vingt-sixième

Texte choisi : " Hiéroglyphe" de Charles Cros
I- Présentation de l'auteur :
Charles Cros (1842-1888) était professeur de chimie, poète et photographe français. Cros a inventé le principe de la photographie en couleurs. Poète méconnu, Cros fréquenta les cafés littéraires de la bohème. Charles Cros fait ainsi partie des symbolistes qui ont voué un véritable culte à l'art ; en étant attentifs aux impressions, au mystère, à travers la suggestion.
Au 20iéme siècle, les poètes surréalistes le réhabilitèrent.

II- Texte :
Hiéroglyphe

J'ai trois fenêtres à ma chambre :
L'amour, la mer, la mort,
Sang vif, vert calme, violet.

Ô femme, doux et lourd trésor !

Froids vitraux, cloches, odeurs d'ambre.
La mer, la mort, l'amour,
Ne sentir que ce qui me plaît ...

Femme, plus claire que le jour !

Par ce soir doré de septembre,
La mort, l'amour, la mer,
Me noyer dans l'oubli complet.

Femme ! Femme ! cercueil de chair !
       Charles Cros, Le Collier de griffes, 1908.
( À titre posthume)
Lexique
Hiéroglyphe :
écriture mystérieuse
Ambre : substance odorante
III- Quelques axes de lecture
- Avec le symbolisme, le poète [capable d'ouvrir le monde  vers un ailleurs métaphysique] se fait voyant.
- Le caractère symbolique de la fenêtre
- La thématique de l'amour
- Les marques de la première personne aux vers 1, 7 et 11.
- Établir le lien entre le dernier mot du deuxième vers de chaque tercet et le premier mot ( ou groupe de mots) du vers qui suit.
- Comment interprétez-vous la disposition des mots aux vers 2, 6 et 10 ?
- Repérage et interprétation de figures de style : comparaison, métaphore, apostrophe, énumération, gradation, etc.
-  Étudiez la disposition, la qualité et la nature des rimes, à travers un schéma.
- Valeur des temps et modes verbaux
- Un poème riche en signes de ponctuation
- Le jeu de correspondances. Rapprochement avec le poème " Correspondances" de Charles Baudelaire
IV- Insistons sur :
1- La ponctuation

A- Les deux-points :
Les deux-points marquent un relation logique.
Exemple : " J'ai trois fenêtres à ma chambre : L'amour, la mer, la mort,"
B- Le point d'exclamation :
Après une interjection et une phrase exclamative, on place un point d'exclamation. Il peut marquer une émotion ou une injonction.
Exemple : "Ô femme, doux et lourd trésor !"
" Femme ! "
C- Les points de suspension : Ils indiquent le caractère inachevé d'une phrase, d'une pensée, etc.
Exemple : " Ne sentir que ce qui me plaît ..."
2- La syntaxe
L'ordre des mots dans les vers 2, 6 et 10.
Exemple : " La mer, la mort, l'amour,"
Mer : trois lettres
Mort : quatre lettres
Amour : cinq lettres
Remarque : chaque mot comporte deux lettres communes "m" et "r"
3- Une figure de style : La comparaison
Avec la comparaison, on rapproche des réalités à l'aide d'un outil comparatif.
Exemple : " Femme, plus claire que le jour !"
4- Quelques rapprochements :
Vers 2 - vers 3 : "la mort / Sang vif"
Vers 6- vers 7 : "l'amour/ Ne sentir que ce qui me plaît ..."
Vers 10- vers 11 : "la mer / Me noyer dans l'oubli complet."
5- L’allitération : elle renvoie à la répétition de consonnes. Un exemple d' allitération en " k"
Exemple :  " Ne sentir que ce qui me plaît ...
Femme, plus claire que le jour"

18/02/201813820766 1135451736492840 1148073465 n 2

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !