Nouveau gouvernement, nouveau slogan : accélérer la cadence

Amy natta son réseau, le tour est joué : Abdoul Mbaye sauta

A dire vrai, les membres de l’A.P.R n’avaient jamais cautionné que M. Macky nommât un technocrate à leur place, fût-il M. Abdoul Mbaye. Avec le choix de Amy natta, l’A.P.R a pris ce qui lui revenait de droit, quand bien même la forme ne conviendrait guère  aux adeptes de l’assainissement de la scène politique sénégalaise.

Madame Amy natta son réseau, le Tour est joué :3470020-3-17f9-aminata-toure-devient-la-deuxieme-femme-a-4dae942967d56e808fe9970024078ec6.jpg

Qu’on le dise ou qu’on le taise, elle a son réseau et est en odeur de sainteté avec une certaine presse qui trouve toujours l’occasion de l’encenser. Sitôt nommée à la tête du pays, la presse avait voulu nous présenter une femme politique que nous connaissions depuis plus d’un an. Dieu sait qu’elle était sortie de l’ombre depuis belle lurette avec ses sorties médiatiques parfois décriées.

La traque des biens mal acquis l’a rendue célèbre lorsqu’elle était Ministre de la Justice, Garde des sceaux. On nous l’a présentée comme une dame de fer ; cependant nous voudrions qu’elle parvienne à tirer son épingle du jeu en tant que Premier ministre.

Elle a du mérite car elle a la confiance de M. Macky

A la tête du gouvernement Amy natta aura besoin de retenue, de plus de retenue. Sa casquette politique ne doit pas être mise en avant si elle veut réussir sa mission. Accélérer la cadence, nous dit-on, un tout nouveau slogan à la suite de « l’efficacité et l’efficience » sous l’ère Abdoul Mbaye : le fait est que M. Macky et son équipe font des efforts mais ils doivent mieux faire pour avoir droit à un mandat supplémentaire.

M. Abdoul Mbaye finalement ex Pm :arton30090.jpg

Ce remaniement ministériel pourrait, à la limite, être considéré comme un non événement. En effet, depuis plusieurs mois, des signaux forts le laissaient présager. En sus, la presse ne cessait de nous l’annoncer. Ce qui, à notre avis, ne devrait point se produire.

 Même si, nous intitulions en janvier 2013, un de nos billets M. Abdoul Mbaye Futur ex Premier Ministre car nous estimions qu’il était rattrapé par son passé dans l'affaire Habré ; nous avions toujours pensé qu’il ne fallait point s’acharner sur M. Mbaye au point de le diaboliser, juste pour le liquider.

Et pourtant, le gouvernement sortant l’avait soutenu, et Amy Natta était en pôle position à l’assemblée nationale, contre la motion de censure déposée par le PDS.

M. Mbaye Abdoul va retrouver ses activités favorites : le business

Quelques pilules améres 

Ce remaniement pose problème à plus d’un titre : 

 Le nombre de ministres est porté à une trentaine 

Le Ministre de l’intérieur provient du parti majoritaire l'A.P.R

Le chef du gouvernement était obligé de se justifier sur le choix porté sur le nouveau Ministre de la Justice Me Sidiki Kaba

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.