Texte cent quarante et unième

Texte choisi : « Souffre pauvre nègre » de David Diop

Présentation de l’auteur : David Mandessi Diop naquit en 1927 à Bordeaux. Dans son recueil poétique Coups de pilon ( 1956), le poète de la deuxième génération de la Négritude dénonce les conditions de vie des pauvres. 

"Souffre pauvre nègre" fait partie des trois premiers poèmes qu'il publia dans la revue mythique Présence Africaine. 

En 1960, il mourut dans une catastrophe aérienne au large de Dakar. 

Texte :

                   Souffre pauvre nègre

Le fouet siffle 

Siffle sur ton dos de sueur et de sang

Souffre pauvre Nègre

Le jour est long

Si long à porter l'ivoire blanc du Blanc, ton Maître 

Souffre pauvre Nègre

Tes enfants ont faim

Faim et ta case branlante est vide

Vide de ta femme qui dort

Qui dort sur la couche seigneuriale

Souffre pauvre Nègre

Nègre noir comme la Misère !

        David Diop, Coups de pilon, 1956.

                                  Quelques axes de lecture

- Un style limpide

-  La relation entre Blancs et Noirs : entre dominants et dominés 

- Une dénonciation de l'exploitation des noirs

- Repérez un champ sémantique et un champ lexical 

- Quelle explication donnez-vous à l'utilisation de la majuscule dans l'expression " Blanc, ton Maître " ?

- Repérage et interprétation de figures de style : métonymie, anaphore, comparaison, pléonasme, hyperbole, etc. 

- Que traduit la reprise anaphorique de vers "Souffre pauvre Nègre" ?

- L'effacement de la ponctuation 

Insistons sur : 

1- La polysémie : 

La langue française est riche en mots polysémiques (ayant plusieurs sens) à l'exception de quelques termes appartenant à un langage spécialisé.

2- Le champ sémantique : Il renvoie à l'ensemble des emplois, des différents sens d'un mot dans un texte.

Exemple : " l'ivoire blanc du Blanc, "

Dans l'expression " l'ivoire blanc", l'adjectif désigne la couleur; alors que "Blanc" renvoie à la race. 

3- Le champ lexical : Un ensemble de mots qui se rapportent à un même domaine constitue un champ lexical.

 

4- Une figure de style : L'anadiplose : 

Un mot ou un groupe de mots figurant à la fin d'une construction syntaxique (phrase, vers, proposition, etc.) est repris au début d'une autre construction syntaxique.

 

Exemple : " Tes enfants ont faim

Faim et ta case branlante est vide

Vide de ta femme qui dort

Qui dort sur la couche seigneuriale" 

5- L'allitération : C’est la répétition de consonnes dans des mots qui se suivent.

« Siffle sur ton dos de sueur et de sang

Souffre pauvre Nègre »

 

Bon dimanche à tous !

05/02/2017

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !