“Gerte ku ko giss bëgg ko”

Il n'y a pas de sot métier

Nous confia Alphonse qui sortit de sa poche un médicament gardé soigneusement.
Nous sûmes après coup qu’il s’agissait d’une vitamine C, du Vitascorbol plus précisément, qu’il aura décidé de prendre pour faire face à la pénibilité de son job. En effet, pour gagner sa vie cet homme d’une vingtaine d’années a choisi la vente d’arachide de coque grillée qu’il mettait dans un panier avant de choisir une zone où il allait opérer pour écouler son produit.
A la question de savoir si cette activité nourrissait son homme, notre interlocuteur dira :
- « C’est grâce à cette activité que j’ai pu me marier. Je rends grâce au Seigneur qui m’assiste tous les jours. Je ne me plains pas, car j’ai pu donner une somme conséquente à ma femme et à mes beaux-parents. »
Sais-tu que ce panier peut me rapporter des milliers de francs par jour ?
- Non, je ne savais pas, lui disions-nous.
« Ken du xeeb domi adama »a -t-il conclu après nous avoir raconté une anecdote : un affront qu’il voulut, à l’époque, laver tout seul. En attendant le bus qui devait nous tous deux respectivement pour l’un et pour l’autre à la Foire et aux Parcelles Assainies, Alphonse dira qu’en bon sérére, il ne se laisserait pas marcher sur les pieds.
Après une quinzaine de minutes d’attente mises à profit pour sympathiser, nous rejoignîmes le bus : nous eûmes droit à une place assise à la faveur d’un ancien élève qui nous céda la sienne au moment où Alphonse qui n’ayant pu s’asseoir, se mit à moins d’une dizaine de mètres de nous. Ironie de l’histoire, le bus tomba en panne et nous dûmes trouver un autre au terminus Liberté 5. Alphonse prit sa revanche sur nous et ne manqua pas de nous charrier lorsqu’il s’assit confortablement à l’arrière.
Il nous fit savoir qu’il se levait tôt tous les matins, s’occupait des préparatifs et commençait à vendre avant 10 heures. Alphonse gagne bien sa vie et s’adapte aux saisons.
Comme quoi : "Il n'y a pas de sot métier."

22/08/2015

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !