Que chacun s'occupe de ses oignons

Deux jeunes filles remontées contre SAMA PC

Elles voulurent que je portasse leur combat

100 8624Rencontrées par hasard au milieu d’une zone inhabitée derrière la grande mosquée Massalikul Jinane, non loin de l’OMVS, de l’ANSD et de l’ESMT, deux filles qui nous virent prendre des photos de ladite mosquée nous interpellèrent :

-Grand, dîtes-nous, où se situe le siège de SAMA PC ? Nous l’avons vainement cherché.

Nous leur indiquions le local. Tantôt déboussolées, elles furent enfin soulagées. L’une était en boubou traditionnel bleu et blanc ; de taille fine, très loquace, elle s’en prenait à la structure SAMA PC qui baignait dans l’informel.

-Comment peut-on s’installer dans ce lieu sinistre à la limite, au milieu de nulle part. L’autre en jupe noire et haut beige, loquace, regretta leurs efforts déployés depuis des jours.

-Au départ, on nous avait dit que SAMA PC se trouvait sur la VDN ; ensuite on nous indiqua vaguement qu’il se situait à Colobane.

Au bout d’une dizaine de mètres de marche, nous aperçûmes une grande porte en zinc à côté d’une information désignée par une flèche.

Elles dirent en chœur qu’on leur avait parlé de zinc. Ensemble, nous franchîmes cette porte et marchions sur des tas de gravats en direction d’un bâtiment peint en jaune. SAMA PC se trouvait bel et bien là-bas. Seulement, rien n’indiquait que le lieu était fréquenté.

Il était 16 heures, nous eûmes beau frapper à la porte sans résultat. Triste constat : il nous fallait rebrousser chemin.

100 8626-Pensez-vous qu’il soit normal pour cette boîte dont le but très ambitieux consiste à doter chaque étudiant d’un ordinateur, de ne point disposer de vigile, de numéro de téléphone, d’adresse officielle, d’enseigne et de que savons-nous encore. Il faut dénoncer ces manquements, nous suggéraient-elles.

Revenez la prochaine fois vers 11 heures, vous les trouverez peut-être sur place. Ce serait moins fatigant vu que vous connaissez l’adresse maintenant.

-Grand, vous semblez leur trouver des excuses alors qu’ils ont tort sur toute la ligne.

Des excuses ? Non ! Il ne m’appartient pas d’en trouver pour ceux que je ne connais pas. D’ailleurs, je ne devais pas juger avant d’avoir la version des responsables de SAMA PC.

C’est à vous de porter votre combat. Faîtes-moi part de votre coup de gueule et je ne manquerais pas de le publier, leur disais-je.

Notre conviction était faite. Que chacun s’occupe de ses oignons.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !