Maître Wade : Un homme à demi légendaire

Aprés son retour triomphal

100 8706Son retour fut triomphal. Comme il l’avait annoncé, Wade Abdoulaye est en plein terrain politique. Tous les actes posés entrent dans cette logique. Il se paya ainsi un bain de foule de l’aéroport à la permanence du Parti Démocratique Sénégalais. Ses partisans, ses admirateurs,  ou de curieuses personnes avaient décidé de prendre part à son retour au pays natal. Ils en avaient bel et bien le droit. Ils sont libres. Ne traitons personne d'hypocrites quand même : les régles démocratiques nous imposent cette posture.
Posture atypique de Gorgui
Nombreux sont ceux qui voudraient qu’il se tînt à l’écart eu égard à son statut d’ancien chef d’Etat. Ceux là invoquent son âge avancé et les responsabilités qu’il aura occupées, douze ans durant. Ce serait l’idéal. Le fait est qu’on devrait éviter les procès d’intention. Wade reste chef de parti : sa spécificité.
Ses motivations
Ses déclarations incendiaires sont reprécisées. Il ne fit point d’appel à la subversion. Il a aussi tenu à donner une idée sur ses projets tout en tenant à maintenir le suspense.
Le régime actuel rata sa com
Face à Wade, nous devons tous reconnaître que les choses ne seront jamais faciles. Le chemin sera parsemé d’obstacles de toutes sortes pour l'actuel régime. Wade est une équation à multiples inconnus. Autant reconnaitre d'emblée que le mieux serait qu'il se tienne à l'écart, comme il l'a, du reste, fait pendant plus d'un an.

Wade aura décidé de faire tourner en rond le gouvernement. Wade a aussi fait de sorte que les citoyens ressentent une certaine cacophonie au plus sommet de l'Etat à travers les sorties de Madame le Pm Aminata Touré, de Messieurs les Ministres Abdou Latif Coulibaly et Mor Ngom de même que celle des responsables politiques M. Mame Mbaye Niang, Youssou Touré, Souleymane Jules Diop, etc. Les grands absents furent la coalition Benno Bokk Yaakar.
Le retour de Wade fut mal géré par le gouvernement. Désastreuse fut la communication des autorités. Normale quand on doit trouver des réponses républicaines face à des équations politiques posées par Wade qui savoure sa revanche.

Au Président M. Macky

Cette mobilisation est un signe à interpréter objectivement. Il faudra lire entre les lignes pour décrypter le sens du message lancé le 25 Avril 2014. Que M. Macky ne se laisse pas distraire; qu'il se méfie des flatteurs et autres zélés : il nous présentera son bilan ! Qu'il fasse face aux réalités du pouvoir !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !