Je suis seul

De Léopold Sédar Senghor

JE SUIS SEUL100 8571

Je suis seul dans la plaine
Et dans la nuit
Avec les arbres recroquevillés de froid
Qui, coudes au corps, se serrent les uns tout contre les autres.

Je suis seul dans la plaine
Et dans la nuit
Avec les gestes de désespoir pathétique des arbres
Que leurs feuilles ont quittés pour des îles d’élection.

Je suis seul dans la plaine
Et dans la nuit.
Je suis la solitude des poteaux télégraphiques100 8570
Le long des routes
Désertes.

Léopold Sédar SENGHOR, Œuvre poétique

 

Remarques présentées, en vrac, par des élèves d’Al Zahraa

 L’implication du poète est marquée par l’emploi de la première personne du singulier.

La notion de solitude a trait à l’espace (premier vers de chaque strophe) et au temps deuxième vers de chaque strophe).

Reprise anaphorique du distique :

Je suis seul dans la plaine
Et dans la nuit.
Cette anaphore peut aussi être assimilée à un refrain car étant repris en boucle par le poète.

www.sunumbir.com propose ces pistes de réflexions :

L’emploi elliptique de « je suis seul » au vers 2. On sous-entend « et je suis seul dans la nuit ».

L’évocation de la période de l’année « froid » accentue le poids de la solitude.

Métaphore filée des arbres ou Personnification des arbres aux vers 3, 4 ; à travers :

Avec les arbres recroquevillés de froid
Qui, coudes au corps, se serrent les uns tout contre les autres

 

Les uns les autres traduisant une antithèse symbolise une absence de chaleur humaine en plein hivers.

Avec les gestes de désespoir pathétique des arbres
Que leurs feuilles ont quittés pour des îles d’élection
.

Pléonasme à travers l’expression « désespoir pathétique » ; euphémisme dans l’emploi du verbe « quittés » au lieu de « mortes »

La ponctuation forte dans la dernière strophe met fin à toutes sortes de recours.

Je suis seul dans la plaine
Et dans la nuit.

La solitude est poussée à son summum.

La métaphore finale « la solitude des poteaux télégraphiques » intensifie l’esseulement, la souffrance du poète.

A vos claviers ! Proposez d'autres lectures possibles.

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : dimanche, 13 avril 2014