Louis Aragon

Texte cent quatre-vingt-treiziéme

Texte choisi : " Nous étions faits pour être libres" de Louis Aragon
I- Présentation de l'auteur : Louis Aragon ( 1897-1982) rencontra André Breton en 1917. Ils animérent le mouvement surréaliste. 
En 1927, il adhèra au Parti communiste. En 1928, il rencontra Elsa Triolet après une crise personnelle. En 1932, il quitta le groupe surréaliste. 

II- Texte : 
Nous étions faits pour être libres
Nous étions faits pour être heureux
Comme la vitre pour le givre
Et les vêpres pour les aveux
Comme la grive pour être ivre
Le printemps pour être amoureux
Nous étions faits pour être libres
Nous étions faits pour être heureux

Le temps qui passe passe passe
Avec sa corde fait des nœuds
Autour de ceux-là qui s'embrassent
Sans le voir tourner autour d'eux
Il marque leur front d'un sarcasme
Il éteint leurs yeux lumineux
Le temps qui passe passe passe
Avec sa corde fait des nœuds

On n'a tiré de sa jeunesse
Que ce qu'on peut et c'est bien peu
Si c'est ma faute eh bien qu'on laisse
Ma mise à celui qui dit mieux
Mais pourquoi faut-il qu'on s'y blesse
Qui donc a tué l'oiseau bleu
On n'a tiré de sa jeunesse
Que ce qu'on peut et c'est bien peu.

Louis Aragon, " Un homme passe sous la fenêtre et chante", Elsa, Gallimard, 1959.
Quelques axes de lecture
- Qu'est-ce qui fait la particularité de ce poème ( mettre l'accent sur les deux premiers vers et les deux derniers vers de chaque strophe)
- L'absence de signes de ponctuation
- Des jeux de répétition, de sonorités
- Le mètre utilisé : choisir un échantillon représentatif de 3 à 4 vers, procéder au décompte syllabique
- Comment appelle-t-on ce type de strophe ?
- Relevez un exemple d'assonance, d'allitération, de paronomase, etc.
- Étudiez la qualité, la nature et la disposition des rimes
- Repérage et interprétation de figures de style : comparaison, ellipse, anaphore, parallélisme, antithèse, etc.
Insistons sur :
1- L'allitération : c'est la répétition d'une même sonorité consonantique
Exemple : Allitération en "v" 
" Comme la vitre pour le givre
Et les vêpres pour les aveux" 

2- La paronomase : cette figure de style permet de réunir des mots dont les sonorités sont presque identiques.
Exemple : 
" Comme la vitre pour le givre
Et les vêpres pour les aveux
Comme la grive pour être ivre" 

3- Le parallélisme : c'est la répétition dans deux énoncés voisins d'une même structure.
Exemple : " Nous étions faits pour être libres
Nous étions faits pour être heureux"

08/04/2018

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire