"J'ai vu le menuisier " de Guillevic

Texte cent soixante-deuxième

Présentation de l'auteur : Eugène Guillevic (1907-1997) est un poète français. Il publia une vingtaine de recueils poétiques. 
II- Texte : J'ai vu le menuisier
J'ai vu le menuisier

Tirer parti du bois.

J'ai vu le menuisier

Comparer plusieurs planches.
J'ai vu le menuisier

Caresser la plus belle.

J'ai vu le menuisier

Approcher le rabot.
J'ai vu le menuisier

Donner la juste forme.

Tu chantais, menuisier,

En assemblant l'armoire.
Je garde ton image

Avec l'odeur du bois.

Moi, j'assemble des mots

Et c'est un peu pareil.
           Eugène Guillevic,  ("Terre à bonheur" - éditions Seghers, 1952, puis dans la collection Poésie d’abord, 2004)
III- Quelques axes de lecture 
- Le poète et le menuisier : un parallèle symbolique est établi 
- Repérage du champ lexical de la menuiserie 
- Qui parle ?
- Quel vers repris en boucle renvoie à un refrain ? 
- Repérage des propositions subordonnées infinitives 
- Quel sens donnez-vous à la chute du poème ? 
- Le sens du travail 
IV Insistons sur : 
1- L'apposition :
" L'apposition est une fonction remplie par un mot ou un groupe de mots qui apporte un complément d'informations à un nom ou à un groupe nominal dans une sorte de mise entre parenthèses implicite."
Elle est placée juste à côté du mot (ou des mots) qu'elle complète, soit devant, soit derrière et en est souvent séparée par une virgule, deux virgules ou par deux points.
Exemple : " Moi, j'assemble des mots" 
Exemple : " Tu chantais, menuisier, En assemblant l'armoire."

2- Les propositions subordonnées sans mot subordonnant 
La proposition subordonnée infinitive
A l’instar de la proposition subordonnée participiale, la subordonnée infinitive n’a pas de mot subordonnant. La subordonnée infinitive dépend d’un fait essentiel : un verbe à l’infinitif ayant un sujet qui lui est propre.
La subordonnée infinitive apparaît souvent après un verbe de perception, de sens : voir, regarder, douter, écouter, sentir, etc.
La subordonnée infinitive est toujours Complément d’Objet Direct (COD) du verbe de la principale.
Exemple : " J'ai vu le menuisier approcher le rabot.

Sources : 
Maxicours 
Read more at http://www.sunumbir.com/pages/un-dimanche-un-texte/extrait-de-l-enfan-noir-de-camara-laye.html#7MmVvcK38bpmSKqp.99

3/07/2017

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : dimanche, 03 septembre 2017