" France, mère des arts..." De Joachim Du Bellay

Texte cent-dix-septième

I- Présentation de l'auteur : Joachim Du Bellay (1522-1560) publia en 1558 son recueil poétique Les Regrets. Les poèmes furent écrits lors de son séjour à Rome. Pierre de Ronsard et Joachim Du Bellay faisaient partie du groupe de sept poètes qui constituaient La Pléiade.

Texte : 
France, mère des arts, des armes et des lois

France, mère des arts, des armes et des lois, 
Tu m'as nourri longtemps du lait de ta mamelle :
Ores, comme un agneau qui sa nourrice appelle, 
Je remplis de ton nom les antres et les bois.

Si tu m'as pour enfant avoué quelquefois, 
Que ne me réponds-tu maintenant, ô cruelle ? 
France, France, réponds à ma triste querelle. 
Mais nul, sinon Écho, ne répond à ma voix.

Entre les loups cruels j'erre parmi la plaine, 
Je sens venir l'hiver, de qui la froide haleine 
D'une tremblante horreur fait hérisser ma peau.

Las, tes autres agneaux n'ont faute de pâture, 
Ils ne craignent le loup, le vent ni la froidure :
Si ne suis-je pourtant le pire du troupeau.

Joachim Du Bellay, Les Regrets, 1558.

 II- Quelques axes de lecture
- La profondeur de la plainte du poète : le caractère solennel de l'apostrophe 
- La tonalité du poème 
- Appréciez la chute du sonnet
- Une métaphore filée 
- Les marques du lyrisme 
- La relation Je / Tu
- Repérage et interprétation de figures de style : une série de métaphores, personnification, anaphore, apostrophe, comparaison, etc. 
Versification 
- Etude de la nature, disposition et qualité des rimes
III- Insistons sur 
Le sonnet : Ce poème  de quatorze vers est composé de deux quatrains (bâtis sur deux rimes : abba) et de deux tercets (ccd/eed s’il s’agit d’un sonnet régulier ou ede lorsqu’on est en présence d’un sonnet de forme irrégulière).

Read more at http://www.sunumbir.com/pages/methodologies-et-autres/la-versification.html#RbpwycBrfOpjPxBB.99

Bon dimanche à tous !

14/08/2016

2 votes. Moyenne 1.50 sur 5.